L’ombre dans le couple à Nouan le Fuzelier

19 participants les 13 et 14 octobre pour un travail au nom un peu provocant : « et si ce qui m’exaspère chez l’autre était en fait une richesse inexplorée ? »

Par besoin de reconnaissance, nous nous sommes conformés aux exigences, aux règles et aux lois que nous avons compris de notre milieu. Nous montrons de nous des qualités, aptitudes, traits de caractère et osons exprimer certaines émotions mais avons enfoui ou refoulé les traits opposés qui constituent mon « ombre ».
Mon conjoint, lui, a développé d’autres traits de caractères, et c’est souvent ce qui nous a attiré, voire fasciné, dans une forme de complémentarité… et nous exaspère aujourd’hui.

Dans une démarche d’accompagnement en douceur, chacun a pu trouver pour lui-même des qualités en trop ou en trop peu, et décidé de s’engager vers un chemin de  croissance personnelle en acceptant de faire grandir chez lui la qualité cachée derrière ce qu’il croyait être un défaut inacceptable. Et cela a aussi changé le regard sur l’autre…

Quelques remarques entendues :

« Je me sens libre et confiante ; en équilibre ; soulagé, heureux, sans décodeur ; plein de douceur et de liberté ; avec mon ombre dans la douceur ; apaisée et unifiée ; dans un chemin de progrès pour moi et mon entourage ; avec un chantier qui démarre : avec une nouvelle connaissance qui me fera progresser dans ma relation avec les autres… »